//
you're reading...
Culture

Le jazz s’écoute aussi en heures de pointe

Hier lundi 30 avril était la journée internationale du jazz, ainsi promu par l’Unesco. Ce fut l’occasion rêvée pour nos jazzmen de se faire remarquer par le talent en divers lieux publics bruxellois : Campus de l’ULB, station de métro Montgomery, Gare Centrale, Place Flagey.

Pour ma part, je me suis rendue à la gare centrale aux alentours de 17h30. En réponse à la question de mon post Quand la musique sort du cadre du 30 avril, à savoir : est-ce qu’un big band de jazz composé de quelques uns des meilleurs musiciens de jazz du pays* susciterait l’attention des navetteurs en se produisant dans un lieu public de passage en heure de pointe, j’ai eu le plaisir de constater ce jour-là que l’on s’arrête pour écouter du jazz à la gare centrale de Bruxelles à l’heure de pointe.

Non seulement le big band constitué par les Lundis d’Hortense dans le cadre de la journée internationale du jazz de l’Unesco ne s’est pas fait jeter du hall principal de la gare, comme le craignait le saxophoniste Jordi Grognard quelques minutes à peine avant d’investir le lieu, mais de surcroît, dès le band sur les rails, les navetteurs ont pris le train en marche, troquant leur redingote de lapin pressé au Pays des Merveilles pour facilement se muer en public le temps de trois morceaux. Certes, ce lundi 30 avril était une journée de pont pour beaucoup, mais les personnes rejoignant leur domicile à cette heure-là après le travail n’avaient, au milieu des touristes, aucune raison d’être moins pressées que n’importe quel autre jour de la semaine.

L’accueil réservé à cette initiative est symbolique de la liberté d’expression que représente le jazz. Un regret peut-être : une seule présence féminine parmi les musiciens, en la personne d’Eve Beuvens à la direction de l’ensemble. Le jazz se revendiquant être un genre musical en constante évolution, nul doute que celle qui consiste à aller vers plus de mixité homme-femme est en route elle aussi, mais… c’est un autre sujet.

Reportages de la journée des jazzmen belges sur les sites de TVBrussel et RTL.

* dont Daniel Stokart, Stéphane Mercier, Jordi Grognard, Steven Delannoye, Bruno Grollet, Grégoire Tirtiaux, Jean-Paul Estievenart, David De Vrieze, Jens Maurits Bouttery, Nicola Lancerotti et Sam Gertsmans, dirigés par Tuur Florizoone suivi par Eve Beuvens

Publicités

Discussion

2 réflexions sur “Le jazz s’écoute aussi en heures de pointe

  1. magnifique! merci Nathalie, c’est superbe…

    Publié par Stéphane Mercier | 10 mai 2012, 9:15
  2. Merci !!

    Publié par nathdc | 10 mai 2012, 9:23

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par e-mail des nouvelles publications.

%d blogueurs aiment cette page :